Quel est le processus à suivre pour recycler ses cartouches d’encre ?

poubelle de tri sélectif, recycler cartouches

A l’aire du numérique, même si les impressions de dossiers via le photocopieur ou l’imprimante deviennent plus rares, il reste néanmoins encore bon nombre de documents imprimés. Les cartouches d’encre font donc encore partie intégrante du matériel de bureau. Mais, une fois l’encre épuisée, où jeter la cartouche ? Pourquoi le processus de recyclage des cartouches d’encre est-il si important ? Explications.

Les cartouches d’encre sont fabriquées avec plusieurs composants, dont l’acier et le plastique, nocifs pour l’environnement car se décomposent lentement.

Prenons l’exemple du plastique contenu dans les cartouches d’encre : celui-ci se désintègre très lentement : 1 000 ans pour se décomposer, cela laisse perplexe !

De plus, ces derniers sont fabriqués à partir de ressources naturelles, qui se trouvent en quantité limitée.

C’est pourquoi il est particulièrement important de les recycler dans des bornes de tri dédiées à la collecte des cartouches.

En effet, lorsque nous recyclons une cartouche d’encre, le fabricant peut se resservir des matériaux de l’ancienne, au lieu d’en fabriqués des nouveaux.

A l’inverse, si le fabricant réalise une cartouche neuve à partir de nouveaux matériaux, il va extraire des ressources naturelles de la terre : par exemple, pour 100 000 cartouches fabriquées à partir de matériaux neufs au lieu de cartouches recyclées, 5 tonnes de plus d’aluminium, 40 tonnes de plastique et 250 000 gallons de plus devront être utilisés.

Comment la pollution se créer-elle suite au non recyclage d’une cartouche ?

Quand nous jetons une cartouche d’encre dans notre poubelle, elle va terminer sa vie dans un incinérateur ou une décharge.

Cependant, le plastique non biodégradable brûlé des cartouches incinérées entraîne la pollution l’air ainsi que toutes les substances toxiques qui la composent vont polluer à la fois, la terre et l’air.

Mais les métaux contenus dans les cartouches laissent un résidu, c’est pourquoi celles-ci doivent être stockées dans les décharges.

Sans cette mesure de sécurité, notre planète serait bien plus en mauvaise santé qu’elle ne l’est déjà…

De plus, une cartouche d’encre peut contenir des parties électriques ou électromagnétiques dangereuses pour l’environnement ainsi que les résidus d’encre, qui sont particulièrement toxiques.

2 choses à faire pour économiser de l’encre et ainsi diminuer sa consommation de cartouches

Imprimer en basse résolution : passer en mode brouillon pour les impressions qui ne nécessite pas le mode Normal, qui lui va effectuer plusieurs passages et donc utiliser davantage d’encre.

Adopter une nouvelle police : certaines polices utilisent plus d’encre que d’autres, car possèdent des traits plus marqués etc.. Petite anecdote, la police Garamond serait la plus économique !

Enfin, le mieux est de faire recharger sa cartouche ou bien de la recharger soi-même :

5 étapes pour fabriquer ses cartouches d’encre rechargeable :

Faire un trou dans la cartouche vide

 Injecter l’encre une fois que l’ouverture faite

Branchement du trou

 Nettoyer la tête de l’imprimante

Vérifier que tout est ok en imprimant une page test.

Le saviez-vous ?

Une cartouche…

 peut parfois contenir encore 20% d’encre

Déposée dans une borne de tri pour apport volontaire permet d’économiser 90ml de pétrole

Une fois collectée et triée, elle pourra être réutilisée 7 fois minimum

Recyclée coûte 50% moins cher

Quels supports pour une bonne communication ?
Services de maintenance d’appareils d’impression : contacter en ligne un prestataire à Toulouse